Festi’or’val: et les lauréats sont…

Le festival de Cannes n’a pas lieu cette année. Qu’importe ! Nous vous proposons notre festival : le festi’or’val. Vous êtes nombreuses et nombreux à avoir participé au jury.

Palme_d'Or.svg

Pas de cérémonie sans remerciements :

Nous tenons à remercier Jean-Baptiste Maunier, François Damiens, Alain Delon, Arnold Schwarzenegger, le père Buckler et Sylverston Stallone qui ont donné leur nom au prix.

Nous remercions également la direction du festival de Cannes qui, en annulant son festival, nous a donné l’idée de créer le nôtre.

Mais nous remercions surtout notre jury tant apprécié et tous les autres lecteurs du site.

Sans plus attendre, voici les résultats :

Prix Jean-Baptiste Maunier, révélation de l’année : le prix revient à la Zundert 10.

Le jury de l’ABBET a du goût. Peut-être avez-vous découvert cette nouvelle Zundert lors des soirées de l’ABBET. On aimait déjà énormément la Zundert ; la Zundert 10 est la plus belle réussite de ces dernières années.

Zundert 10 : 70 %

Tre Fontane Scala Coeli : 20 %

Tynt Meadow : 10 %

Prix François Damiens, meilleure bière flamande : le prix revient à la Westvleteren 12.

On voit que le jury de l’ABBET est un jury d’expert. On sait que le côté rarissime de la bière joue sans doute pour rendre sa côte meilleure mais il n’y a pas que ça : elle est bonne, tout simplement.

Westvleteren 12 : 90 %

Chimay bleue : 10 %

Westmalle double : 0 %

Prix Match point, meilleure bière n’ayant pas le label ATP : le prix revient à la Mont des Cats (à l’unanimité)

Le vote a peut-être été faussé par le fait que beaucoup d’entre vous ne connaissent pas la Cardena. Peut-être un peu de chauvinisme aussi. Mais en tout cas, tout le monde a choisi la Mont des Cats.

Mont des Cats : 100 %

Cardena : 0 %

Prix Un Indien dans la ville, meilleure bière d’un pays où on n’aime pas la bière : le prix revient à la Tre Fontane.

Cette bière qu’on l’a goûté pour la première fois en 2016 est déjà un classique. Elle a tout le romantisme de l’Italie et son goût à l’eucalyptus est unique. Elle mérite son prix même si les bières anglo-saxonnes (Spencer et Tynt Meadow) n’ont pas démérité.

Tre Fontane (Ita) : 50 %

Spencer (USA) : 30 %

Tynt Meadow (GB) : 20 %

Prix Alain Delon, le plus bel emballage : le prix revient à l’Orval.

La beauté, c’est subjectif mais quand même, il faut reconnaître que l’Orval a la réputation d’avoir un beau design. Les verres sont beaux, les produits dérivés sont mignons et la légende de l’anneau rajoute de la fantaisie.

Orval : 70 %

Tynt Meadow : 20 %

Westvleteren 12 : 10 %

Prix du meilleur titre : le prix revient à la Tynt Meadow

Les anglophiles ont gagné, le côté rural de la petite prairie agnlaise a plus parlé au jury que l’opéra italien de la Scala Coeli de Tre Fontane ou que le val d’Or, même si on note qu’encore une fois, les voix étaient partagées.

Tynt Meadow : 40 %

Orval : 30 %

Scala Coeli : 30 %

Prix Arnold Schwarzenegger, meilleure bière autrichienne : le prix revient à la Benno

A priori, les bières autrichiennes ne sont pas les plus connues (ni les plus appréciées peut-être) mais il est difficile de savoir laquelle est la meilleure. Légère avance pour la Benno donc, devant la puissante Gregorius.

Benno : 50 %

Gregorius : 30 %

Nivard : 20 %

Prix du père Buckler, meilleure bière légère : le prix revient à la Chimay dorée et Orval vert (à égalité)

C’est bien connu : les membres de l’ABBET préfère les bières fortes. Mais il en faut pour tous les goûts, d’où le prix des père Buckler.

Aucun doute : les soirées endiablées de Ledringhem ont joué un rôle important pour la Chumay dorée. On se souvient tous de ses nombreuses pressions dégustées dans la salle du foyer rural.

Peut-être que les souvenirs du Trappist Tour ont également influencé le jury : après le bain de soleil dans les jardins de l’abbaye d’Orval, l’Orval vert passe bien.

Chimay dorée : 40 %

Orval vert : 40 %

Trappe Witte : 20 %

Prix Sylverster Stallone, meilleure bière musclée : le prix revient à la Rochefort 10

A l’ABBET, on est très attaché aux bières de Rochefort parce qu’elles sont bonnes et c’est vrai que la 12 est musclée mais elle passe bien. Éviter de la boire en plein après-midi en plein soleil (certains se sont retrouvés dans les toilettes du bar ou torse nu dans les rues de Rochefort).

Rochefort 10 : 40 %

Trappe quadruple : 30 %

Westvleteren 12 : 30 %

Palme d’or : la palme d’or 2020 revient à la Westvleteren 12

La seule bière qui a recueilli plus d’une voix (elle en a eu 50 % !), la seule bière également qui repart du festi’or’val avec deux prix, celle que l’on appelle « la meilleure bière du monde ». Apparemment, vous êtes nombreux à partager cet avis.

Votez pour les nominés du FESTI’OR’VAL

A cause du coronavirus, le festival de Cannes n’aura pas lieu. Nous avons donc décidé de faire notre propre festival! L’ABBET va ainsi remettre 10 prix le 30 mai.

Vous pouvez participer aux votes sur abbetrappiste@gmail.com

Soirée 20

En attendant, voici les pré-sélections :

1) Prix Jean-Baptiste Maunier : Révélations de ces dernières années

Les nommés sont :

– Zundert 10 : Jusque là, la Zundert faisait une seule bière très appréciée, une ambrée à 8°. Ils ont décidé de se diversifier avec la Zundert 10 et c’est plutôt une bonne idée.

– Tre Fontane Scala Coeli : A l’instar de Zundert, la brasserie italienne a sorti une deuxième bière en 2018, la scala Coeli. Elle est moins forte que la Tre Fontane originale mais elle a pu réconcilier certaines personnes avec la brasserie.

– Tynt meadow : Le monde de la bière trappiste continue de se diversifier, tant au niveau du goût que géographiquement. Effectivement, l’Angleterre a vu le jour dans le monde trappiste avec une Tynt Meadow très intéressante.

2) Prix François Damiens : Meilleure bière flamande

Les nommés sont :

– Chimay bleue : Classique mais efficace

– Westmalle double : Légère mais agréable

– Westvleteren 12 : Chargée mais subtile

3) Prix Match point : Meilleure bière n’ayant pas le label ATP

Les nommés sont :

– Cardena

– Mont des Cats

La première vient d’Espagne, la deuxième vient de France (qui est quand même le berceau de l’ordre trappiste). Elles n’ont pas le label car elles ne sont pas brassées dans l’abbaye éponyme.

4) Prix Un indien dans la ville : Meilleure bière d’un pays où on n’aime pas la bière

Les nommés sont :

– Tre Fontane : Le pays de la Renaissance, de la gastronomie et de la Comedia Del Arte n’était pas attendu pour avoir une bière trappiste. Effectivement, si on évoque les Peroni, Moretti et Poretti, ça ne fait pas envie mais la Tre Fontane n’a rien envié aux bières belges et néerlandaises.

– Spencer : Quand on pense aux États-Unis, on ne pense pas à la subtilité de la gastronomie. Alors quand on a su qu’une brasserie trappiste avait obtenu le label chez l’oncle Sam, on s’est dit que ça allait être des bières de bourrins. Force est de constater que nous sommes surpris par la créativité de la brasserie et la réussite de certaines bières.

– Tynt Meadow : Qui peut citer une bière anglaise ? Pas facile, n’est-ce pas ? Alors comme l’Italie et les États-Unis, on ne peut dire que l’Angleterre soit un pays de bière et pourtant, la Tynt Meadow nous surprend agréablement.

5) Prix Alain Delon : le plus bel emballage

– Orval, avec la truite et l’anneau pour nous rappeler la légende de la princesse

– Tynt Meadow, avec le joli clocher et la typographie si particulière

– Westvleteren 12, avec sa bouteille sobre que l’on reconnaît malgré tout et son logo en chiffres romains

6) Meilleur titre

Les nommés sont :

– Scala Coeli : C’est un peu facile tant la langue de Dante est chantante. On a plus l’impression d’avoir un nom d’opéra qu’un nom de bière.

– Tynt Meadow : Littéralement, la petite prairie. On est obligé d’imaginer les plaines anglaises verdies par la pluie. Admettons que le tableau est joli.

– Orval : La légende dit que la princesse Mathilde, ayant retrouvé son anneau dans cet endroit aussi charmant, aura déclaré : « Vraiment, c’est ici un val d’or ». L’histoire est belle ; le nom sonne bien.

7) Prix Arnold Schwarzenegger  : Meilleure bière autrichienne

Les nommés sont les trois bières de l’abbaye Engelszell :

– la Benno, l’ambrée double

– la Nivard, la blonde

– la Gregorius, la brune quadruple

8) Prix du père Buckler : Meilleure bière légère

Les nommés sont :

– Orval vert : initialement bière de table des moines de Notre-Dame-d’Orval, elle est à déguster après une journée ensoleillée

– Chimay dorée : la plus légère de chez Chimay. Efficace à la pression comme nous avons pu le constater aux soirées de l’ABBET

– Trappe Witte : elle a le mérite d’être la seule bière blanche trappiste. Légère comme toutes les autres bières blanches, pratique pour se désaltérer.

9) Prix Sylvester Stallone : meilleure bière musclée

Les nommés sont :

– Trappe quadruple : ce n’est pas la plus forte puisqu’elle ne titre qu’à 10 mais c’est son nom qui impressionne : quadruple, c’est au dessus de la triple. Et en plus, elle est bonne !

– Rochefort 10 : on dit 10 mais elle ne titre pas à 10 mais à 11,3. Le taux d’alcool de la bleue de chez Rochefort fait peur mais on sent surtout son bon goût.

– Westvleteren 12 : considéré comme la meilleure bière du monde, sa réputation est due à la rareté de cette bière mais aussi à sa subtilité malgré les 10,2°.

10) Palme d’or

Dans cette catégorie, aucune sélection préalable, aucun critère, vous avez juste la possibilité de voter pour votre bière trappiste préférée.

Récapitulatif :

Prix Jean-Baptiste Maunier :

– Zundert 10

– Tre Fontane Scala Coeli

– Tynt Meadow

Prix François Damiens

– Chimay bleue

– Westmalle double

– Westvleteren 12

Prix Match Point

– Cardena

– Mont des Cats

Prix Un Indien dans la ville

– Tre Fontane

– Spencer

– Tynt Meadow

Prix Alain Delon

– Orval

– Tynt Meadow

– Westvleteren 12

Meilleur titre

– Scala Coeli

– Tynt Meadow

– Orval

Prix Arnold Schwarzenegger

– Benno

– Nivard

– Gregorius

Prix du père Buckler

– Orval vert

– Chimay dorée

– Trappe Witte

Prix Sylvester Stallone

– Trappe quadruple

– Rochefort 10

– Westvleteren 12

Palme d’or : ……………………………………………………….

Jouez au DRIVE de l’ABBET!

JEU DU DRIVE: les résultats!
 
Comme le disait Jean-Pierre Coffe, « les carottes sont cuites », comme le dit Jack, « c’est la fin des haricots » et comme le disait Guy*, « les dés sont jetés » (*le socialiste Guy Desson… jetés). Bref, voici les résultats tant attendus.
 
Et on a eu des rebondissements aujourd’hui. En effet, Dominique avait bluffé tout le monde avec son avance considérable mais malheureusement, elle n’a pu ramener que les consignes aujourd’hui car elle était à sec. Manu (UN Orval) et Didier et Lydia (une Westmalle) ont acheté ce qu’ils ont pu alors que Cécile avait gardé suffisamment pour finir avec une Westvleteren bonussée. Est-ce suffisant ? La réponse ci-dessous :
 
Le classement final (entre parenthèses, le nombre de points obtenus aujourd’hui)
 
1) Manu : 112 points (+15)
2) Dominique : 108 points (+5)
3) Cécile : 104 points (+25)
4) Didier/Lydia : 101 points (+10)
 
C’est bien notre très respecté président qui remporte ce jeu du drive. Merci à toutes à tous pour votre participation. Nous avons pris beaucoup de plaisir à organiser ce jeu.
JEU DU DRIVE: ce qu’il faut retenir de la sixième journée…
Toute l’équipe de l’ABBET est sur le qui-vive, tout le monde retient son souffle, tous les membres de l’association sont en haleine. En effet, rien n’est joué ! Dominique garde la tête comme elle peut avec une (trop) légère Trappe Witte. Manu garde la deuxième place grâce à une Chimay bleue alors que le duo Didier/Lydia remonte avec une excellente Zundert 10 « bonussée ». Cécile, avec sa Westmalle, nous réserve peut-être une grosse dernière journée… Il le faudra !
Le classement à l’issue de l’avant-dernière journée (entre parenthèses, le nombre de points obtenus aujourd’hui)
1) Dominique : 103 points (+5)
1) Manu : 97 points (+15)
2) Didier/Lydia : 91 points (+25)
3) Cécile : 79 points (+10)
Pour demain
Obligé de citer à nouveau Patrick Sébastien : « C’est chaud, c’est chaud » !
JEU DU DRIVE: ce qu’il faut retenir de la cinquième journée…
Dominique tente le tout pour le tout et se détache avec une redoutable Zundert 10. Arrivera-t-elle à garder son avance ? En effet, elle est talonnée par Manu qui garde le cap grâce à une Spencer IPA efficace. Cécile et le duo Didier/Lydia se laissent distancer à cause d’une légère Trappe Witte mais gardent un budget intéressant. A suivre donc…
Le classement à l’issue du Jour 5 (entre parenthèses, le nombre de points obtenus aujourd’hui)
1) Dominique : 98 points (+25)
1) Manu : 82 points (+15)
2) Cécile : 69 points (+9)
3) Didier/Lydia : 66 points (+9)
Pour demain
Comme le disaient Jacques Chirac, Guy Roux et Jamel, « c’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses ». Rien n’est joué ! Alors à vos commandes avant ce soir minuit.

JEU DU DRIVE: ce qu’il faut retenir de la quatrième journée…

On sent la dernière ligne droite arriver : les stratégies se mettent en place avec des budgets de plus en plus serrés. Gros coup des poursuivants : Dominique, avec sa Spencer IPA, réussit à égaler la Westvleteren de Didier/Lydia, grâce au bonus. Manu a également utilisé son bonus sur la Trappe Witte, lui permettant de prendre de l’avance sur Cécile et son Achel Brune.

Le classement à l’issue du Jour 4 (entre parenthèses, le nombre de points obtenus aujourd’hui)

1) Dominique : 73 points (+25)

1) Manu : 67 points (+15)

2) Cécile : 60 points (+10)

3) Didier/Lydia : 57 points (+25)

Pour demain

Comme le dit Cédric Villani, « 57 + 25 = 82 ». Demain, tout peut être chamboulé ! Alors à vos commandes.
JEU DU DRIVE: ce qu’il faut retenir de la troisième journée…
Il a sans doute bien fêté son anniversaire : la Zundert 10 fait passer Manu en tête. Tout se ressert en haut du classement. Une Tre Fontane pour Cécile, une Rochefort 10 pour Dominique, une Chimay bleue pour Didier et Lydia et tout le monde est dans un mouchoir de poche.
Le classement à l’issue du Jour 3 (entre parenthèses, le nombre de points obtenus aujourd’hui):
1) Manu : 52 points (+25)
1) Cécile : 50 points (+15)
2) Dominique : 48 points (+10)
3) Didier/Lydia : 32 points (+5)
Pour demain:
Comme le dit le grand Patoche, « Ah, qu’est-ce qu’on est serré ». Et c’est le cas de notre classement. Alors à vos commandes, avant ce soir minuit!

JEU DU DRIVE: POINT DE SITUATION JOUR 2

Ce qu’il faut retenir de la deuxième journée…

Une Westvletern 12 et ça repart ! Dominique vient de faire une remontée fulgurante sur Cécile et sa prudente Chimay bleue. Les autres restent serrés avec des Rochefort 10. A se demander s’il n’y a pas des transmissions de pensée dans le peloton.

Le classement à l’issue du Jour 2 (entre parenthèses, le nombre de points obtenus aujourd’hui)

1) Dominique : 38 points (+25)
2) Cécile : 35 points (+10)
3) Emmanuel, Didier/Lydia : 27 points (+14)

Pour demain:
Comme le dit Jean de la Fontaine, « Rien ne sert de courir, il faut partir à point ». Tout est encore jouable ! D’autant que certaines participantes vont déjà devoir surveiller leur budget.

Alors à vos commandes ce soir avant minuit!
Et n’hésitez pas à rejoindre la partie, vous avez encore toutes vos chances 

 

JEU DU DRIVE: POINT DE SITUATION DU JOUR 1

A croire que tout le monde s’est donné le mot. Pour le jour de la victoire 1945, beaucoup ont souhaité commander outre Manche. Seule Cécile a souhaité aller chez Van Gogh. Bravo à elle !

Le classement à l’issue du Jour 1
1) Cécile : 25 points
2) Dominique, Emmanuel, Didier/Lydia : 13 points

Pour demain:
Le peloton s’est laissé distancer mais garde un budget conséquent pour se rattraper.
25 points, comme dirait Renaud, « c’est beaucoup mais c’est bien peu ». Ça se rattrape vite, même pour celles et ceux qui n’ont pas participé à la première journée.

A vos commandes donc sur abbetrappiste@gmail.com, avant minuit!

 

LA RÈGLE DU JEU:

En période de confinement, on est obligé de changer sa façon de faire les courses. C’est l’explosion du drive et, les créneaux étant rares, pas intérêt d’oublier la bière !

Du 7 au 13 mai, l’ABBET vous propose un nouveau jeu : Le DRIVE de l’ABBET.

Chaque jour, choisissiez une bière dans le tableau ci-dessous. Attention : votre budget total de la semaine est limité à 30 €.
Vous ne pouvez pas reprendre une bière que vous avez déjà achetée.

Chaque jour, en fonction de votre choix, vous marquez des points :
→ vous avez envoyé votre commande dans les temps : 5 points
→ la bière choisie est la mieux notée du jour : 20 points
→ la bière choisie est la deuxième mieux notée du jour : 10 points
→ la bière choisie est la troisième mieux notée du jour : 5 points
→ la bière a été choisie par une autre personne : -1 point
→ la bière a été choisie par deux autres personnes : -2 points
Etc.
Remarque : pour favoriser la fidélité, il n’y aura pas de commande négative. On ne peut pas perdre des points.
Ça peut paraître compliqué mais vous verrez, c’est très simple !

Comment jouer concrètement?
Envoyez un mail la veille avant minuit en indiquant la date, la bière choisie et votre budget restant (attention : ça ne sert à rien de tricher, les huissiers seront vigilants).
Exemple : je veux acheter un Orval à 4 € pour le 11 mai. J’envoie donc un message à
abbetrappiste@gmail.com le 10 mai avant minuit en indiquant « 11 mai : Orval. Reste : 26 € ».

Dans la journée, les résultats du jour et le classement vous seront envoyés par mail.

Remarque : Pour être classé, il suffit de passer une commande, c’est-à-dire de jouer une fois. Bien sûr, plus on est fidèle (plus on joue), plus on a de chances de gagner.

Bonus : vous avez le droit, une journée au choix, d’ajouter 2 points de valeur sur votre bière. Il vous suffit de le préciser sur votre mail la veille.

Voici les caractéristiques des bières :
tableau drive

Vous l’aurez compris, plus vous serez nombreux à faire vos courses chaque jour, plus le choix sera stratégique et plus le jeu aura d’intérêt!

Alors passez sans attendre votre première commande au DRIVE de l’ABBET 😉

Jouez au TRAPPIST WORD

Bonjour à tous! On est lassé d’annoncer de mauvaises nouvelles. En voilà donc une bonne!

A partir d’aujourd’hui nous vous proposons un nouveau jeu: le TRAPPIST WORD.
L’objectif est simple: trouver quel mot de l’univers des trappistes se cache derrière l’anagramme proposé. L’article sera mis à jour pendant 2 semaines.

Comme lors de notre quizz de l’avent, envoyez vos réponses sur abbetrappiste@gmail.com, pas dans les commentaires!

Alors, prêt(e)s? A vous de jouer 😁

 

JOUR 16

5 mai

JOUR 15

4 mai

JOUR 14

3 mai

JOUR 13

2 mai

JOUR 12

1er mai

JOUR 11

30 avril

JOUR 10

29 avril

JOUR 9:

28 avril

JOUR 8:

27 avril

JOUR 7:

26 avril

JOUR 6:

25 avril

JOUR 5:

24 avril

 

JOUR 4:

23 avril

JOUR 3:

22 avril

JOUR 2:

21 avril

JOUR 1:

20 avril

Compte-rendu de notre AG 2020

C’est traditionnellement la veille de la bande de Dunkerque, soit cette année le samedi 22 février, que l’ABBET a tenu son AG, accueillie chaleureusement par Laurent dans son (grand) salon dunkerquois.

Et c’est donc notre président Manu qui a ouvert l’événement avec son rapport moral:

Manu

« Bonjour à tous,

Nous sommes réunis aujourd’hui à Rosendael pour notre assemblée générale annuelle.

Je vous remercie de votre présence aujourd’hui et je remercie Laurent de nous accueillir chez lui.

Je remercie Marc d’être présent aujourd’hui, président des Quickepitchenaeres. L’Abbet a pu compter de nouveau  sur les Quicks pour l’organisation conjointe de la soirée au cœur du malt 5 ainsi que pour la deuxième édition du Festimalt, nous les remercions pour cela.

Je remercie également Dominique et Hervé pour avoir accepté d’accueillir et loger les groupes lors de nos soirées.

Je remercie enfin Guillaume, ici présent, de l’Assaut de Bailleul, d’avoir encore brillamment animé l’après-midi jeux du dernier Cœur du Malt.

Cette année 2019 a été riche en événements pour l’association : le Trappist tour 2019 à la découverte des abbayes trappistes flamandes et néerlandaises, la deuxième édition du Festimalt qui a été un grand succès, la soirée au cœur du malt 5, le quizz de noël remporté cette année par Aude Deraedt !

Maxime reviendra dans le détail sur ces événements dans son rapport d’activité.

Le bilan de l’année 2019  est positif même si la soirée au cœur du malt 5 a été compliquée financièrement et il nous faudra réfléchir à revoir la formule.

L’année 2020 s’annonce tout aussi riche :

  • Le 6 juin 2020 nous organisons en partenariat avec les Quicks le troisième Festimalt avec au programme tournoi de möllky, concerts et bières trappistes bien sûr, mais aussi pour la 1ère fois un repas d’ouverture au Trou Flamand, animé par le groupe Space Alligator, qui permet d’étendre la manifestation et d’y intégrer les autres acteurs économiques qui dynamisent le village.
  • Le weekend de Pentecôte, nous partirons pour un Trappist tour revisité à nouveau. Cette année nous repartons sur les traces des abbayes francophones. Nous y avons passé d’excellents moments en 2018 et la demande est forte pour réitérer dégustations enchanteresses et exploits sportifs.
  • En novembre 2020, la soirée au cœur du malt 6.

Nous aurons l’occasion de reparler de ces futurs événements durant notre AG.

Avant de passer la parole à Max pour le rapport d’activités et à Nico pour le rapport financier, je remercie tous les membres de l’ABBET et plus particulièrement mes amis du comité qui fournissent un travail d’excellente qualité. »

C’est après ce final plein d’émotion que Maxime enchaînait avec le compte-rendu d’activités. Pour gagner un peu de temps et en consacrer davantage aux événements à venir, il reposait sur le diapo de bonne année que nous vous proposions début janvier. Le voici donc à nouveau 😉

Puis Nico proposait son traditionnel jeu sur les comptes 2019.
Nico
Quel talent. Encore une version innovante qui permis de transformer ce qui paraît souvent rébarbatif en une partie animée et disputée…et de perdre consciencieusement le temps gagné avec le rapport d’activités 😉
Voici ses tableaux.
Résultats 2019:
résultats 2019
Et prévisionnel 2020:
prévisionnel 2020
Ces résultats font néanmoins une excellente transition avec les activités à venir présentées par Maxime.
Max
Dans l’ordre chronologique, le Trappist Tour 2020 débutera les festivités du 30 mai au 1er juin. La campagne d’inscriptions s’achève et le cru devrait être record: 34 participant(e)s à ce jour.
Cette année, à la demande des tailleurs de pierre nombreux à venir, nous réitérons le parcours à la découverte des abbayes francophones: Rochefort, Orval et Chimay. De même nous reprenons les activités de 2018: spéléo dans les grottes de Han et descente de la Lesse en canoë…même si nous optons cette fois pour la descente courte (12km), qui devrait nous accorder le temps d’arpenter ensuite les ruines de l’abbaye d’Orval.
Nous enchaînerons avec la 3e édition du Festimalt.
Projet festimalt
Si la météo reste la même que les années précédentes, la fête devrait être très belle!
Jugez-en vous même:
  • repas d’ouverture le midi du 6 juin à l’estaminet Le Trou Flamand, animé par le groupe Space Alligator
  • tournoi de mölkky à partir de 14h30 mis en musique par la Batucada de la Sauce et par la Bandas des Flandres
  • nombreuses bières trappistes au fût et en pression
  • restauration sur place
  • jeux gonflables pour les enfants
  • concerts à partir de 18h avec Dürba, les Fières Bretelles et Émeline tout court
  • feu d’artifice final à 22h30

Bloquez d’ores et déjà votre journée et envoyez vos invitations, l’affiche arrive très vite 😉

Puis le 14 novembre nous organiserons notre soirée Au Cœur du Malt 6. Si nous avons toujours passé d’excellents moments, depuis 2 ans le public est moins nombreux et nos résultats financiers sont très mauvais.

Dès lors, puisque nous souhaitons maintenir un événement en salle à l’automne, nous avons longuement discuté lors de notre AG de la forme qu’il devrait désormais prendre.

Pour l’instant, nous nous sommes arrêtés sur un groupe de variété, sans la technique et la sublime scène (snif) si joliment illuminée des années précédentes. Groupe probablement suivi par un karaoké. La liste des bières serait également revue et très raccourcie. Bref, une nouvelle formule toujours aussi festive, mais moins onéreuse pour notre asso, et renouvelée pour attirer un nouveau public. A suivre donc…

Enfin nous avons renouvelé notre conseil d’administration. Les 5 sortants ont été réélus (Manu, Greg, Nico, Richard, Max), et Guillaume est venu les rejoindre. On sait! Ça manque sérieusement de filles tout ça… C’est un peu triste. C’est un peu dommage. Mais bon, en attendant que ces dernières arrivent en nombre, ça fait quand même une belle bande de potes 😉

Vers 20h, même si le fût de Chimay avait déjà été bien mis à contribution, il était temps pour nous d’ouvrir les festivités du week-end…les 3 Joyeuses débutaient le lendemain!