Festi’or’val: et les lauréats sont…

Le festival de Cannes n’a pas lieu cette année. Qu’importe ! Nous vous proposons notre festival : le festi’or’val. Vous êtes nombreuses et nombreux à avoir participé au jury.

Palme_d'Or.svg

Pas de cérémonie sans remerciements :

Nous tenons à remercier Jean-Baptiste Maunier, François Damiens, Alain Delon, Arnold Schwarzenegger, le père Buckler et Sylverston Stallone qui ont donné leur nom au prix.

Nous remercions également la direction du festival de Cannes qui, en annulant son festival, nous a donné l’idée de créer le nôtre.

Mais nous remercions surtout notre jury tant apprécié et tous les autres lecteurs du site.

Sans plus attendre, voici les résultats :

Prix Jean-Baptiste Maunier, révélation de l’année : le prix revient à la Zundert 10.

Le jury de l’ABBET a du goût. Peut-être avez-vous découvert cette nouvelle Zundert lors des soirées de l’ABBET. On aimait déjà énormément la Zundert ; la Zundert 10 est la plus belle réussite de ces dernières années.

Zundert 10 : 70 %

Tre Fontane Scala Coeli : 20 %

Tynt Meadow : 10 %

Prix François Damiens, meilleure bière flamande : le prix revient à la Westvleteren 12.

On voit que le jury de l’ABBET est un jury d’expert. On sait que le côté rarissime de la bière joue sans doute pour rendre sa côte meilleure mais il n’y a pas que ça : elle est bonne, tout simplement.

Westvleteren 12 : 90 %

Chimay bleue : 10 %

Westmalle double : 0 %

Prix Match point, meilleure bière n’ayant pas le label ATP : le prix revient à la Mont des Cats (à l’unanimité)

Le vote a peut-être été faussé par le fait que beaucoup d’entre vous ne connaissent pas la Cardena. Peut-être un peu de chauvinisme aussi. Mais en tout cas, tout le monde a choisi la Mont des Cats.

Mont des Cats : 100 %

Cardena : 0 %

Prix Un Indien dans la ville, meilleure bière d’un pays où on n’aime pas la bière : le prix revient à la Tre Fontane.

Cette bière qu’on l’a goûté pour la première fois en 2016 est déjà un classique. Elle a tout le romantisme de l’Italie et son goût à l’eucalyptus est unique. Elle mérite son prix même si les bières anglo-saxonnes (Spencer et Tynt Meadow) n’ont pas démérité.

Tre Fontane (Ita) : 50 %

Spencer (USA) : 30 %

Tynt Meadow (GB) : 20 %

Prix Alain Delon, le plus bel emballage : le prix revient à l’Orval.

La beauté, c’est subjectif mais quand même, il faut reconnaître que l’Orval a la réputation d’avoir un beau design. Les verres sont beaux, les produits dérivés sont mignons et la légende de l’anneau rajoute de la fantaisie.

Orval : 70 %

Tynt Meadow : 20 %

Westvleteren 12 : 10 %

Prix du meilleur titre : le prix revient à la Tynt Meadow

Les anglophiles ont gagné, le côté rural de la petite prairie agnlaise a plus parlé au jury que l’opéra italien de la Scala Coeli de Tre Fontane ou que le val d’Or, même si on note qu’encore une fois, les voix étaient partagées.

Tynt Meadow : 40 %

Orval : 30 %

Scala Coeli : 30 %

Prix Arnold Schwarzenegger, meilleure bière autrichienne : le prix revient à la Benno

A priori, les bières autrichiennes ne sont pas les plus connues (ni les plus appréciées peut-être) mais il est difficile de savoir laquelle est la meilleure. Légère avance pour la Benno donc, devant la puissante Gregorius.

Benno : 50 %

Gregorius : 30 %

Nivard : 20 %

Prix du père Buckler, meilleure bière légère : le prix revient à la Chimay dorée et Orval vert (à égalité)

C’est bien connu : les membres de l’ABBET préfère les bières fortes. Mais il en faut pour tous les goûts, d’où le prix des père Buckler.

Aucun doute : les soirées endiablées de Ledringhem ont joué un rôle important pour la Chumay dorée. On se souvient tous de ses nombreuses pressions dégustées dans la salle du foyer rural.

Peut-être que les souvenirs du Trappist Tour ont également influencé le jury : après le bain de soleil dans les jardins de l’abbaye d’Orval, l’Orval vert passe bien.

Chimay dorée : 40 %

Orval vert : 40 %

Trappe Witte : 20 %

Prix Sylverster Stallone, meilleure bière musclée : le prix revient à la Rochefort 10

A l’ABBET, on est très attaché aux bières de Rochefort parce qu’elles sont bonnes et c’est vrai que la 12 est musclée mais elle passe bien. Éviter de la boire en plein après-midi en plein soleil (certains se sont retrouvés dans les toilettes du bar ou torse nu dans les rues de Rochefort).

Rochefort 10 : 40 %

Trappe quadruple : 30 %

Westvleteren 12 : 30 %

Palme d’or : la palme d’or 2020 revient à la Westvleteren 12

La seule bière qui a recueilli plus d’une voix (elle en a eu 50 % !), la seule bière également qui repart du festi’or’val avec deux prix, celle que l’on appelle « la meilleure bière du monde ». Apparemment, vous êtes nombreux à partager cet avis.