Audrey Claessens: « mon oeuvre prendra place sur le rond point en face de la brasserie! »

Tout l’été, l’Abbet rencontre des passionné(e)s de bières pour évoquer les trappistes. Cette semaine, rencontre avec Audrey Claessens : tailleuse de pierre originaire du Hainaut.

Audrey 4

Bonjour Audrey ! Une tailleuse de pierre sur un site consacré aux bières trappistes… Peux-tu nous expliquer quel est ton projet en lien avec notre univers ?

J’effectue l’année prochaine ma 6e année de tour de France comme future compagnon tailleur de pierre. Après des années passées à Rouen, Angers, Nîmes, Salzburg et La Rochelle, je serai basée en 2018 à Lille où je réaliserai mon chef d’œuvre. Or j’ai le projet de réaliser pour cela un grand calice Chimay en pierre bleue de Belgique, sur le modèle du verre actuel, d’1m10 de haut plus 5 cm pour l’insérer dans un socle en béton.

 

Chimay ? Mais pourquoi ce choix ? Tu es originaire de la région ?

Et oui ! Et la première chose dont on me parle quand j’indique d’où je viens…c’est de la bière ! Donc autant assumer mes origines. En plus c’est grâce à une bourse de la Wartoise[i] (un organisme de Chimay) que j ai pu partir chez les Compagnons. Ce projet est donc une sorte de remerciement pour cette opportunité, un témoignage de gratitude, l’occasion de faire d’une pierre deux coups !

 

Et qu’en pense la communauté monastique ? Tu as pris contact avec l’abbaye ?

Je suis en contact avec le directeur marketing de la brasserie. Là mon projet à déjà été accepté. Mieux : ils m’aident en prenant en charge la fourniture de la pierre.

Par contre pour ce qui est des Compagnons c’est encore trop tôt. J’ai réalisé des dessins de ce projet mais rien n’est encore définitivement approuvé pour le moment de ce côté. Il me faut encore attendre la rentrée de septembre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est un travail qui va te prendre du temps…

Oui, enfin j’aimerai beaucoup que la réalisation tienne en 6 mois, en incluant les épures avec relevés manuels et la modélisation informatique car je souhaite en profiter pour appliquer toutes les techniques.

Il y a aussi les détails du calice actuel qui prendront un peu de temps : le lettrage Chimay sur l’avant, que l’on retrouve aussi à l’arrière sur le blason, avec les fleurs de lys.

 

On espère vraiment voir l’objet fini ! Mais çà va être compliqué à stocker dans ton salon.

Pas de problème non plus de ce côté ! Chimay a déjà trouvé son emplacement ! Au milieu du rond point qui fait face à la brasserie.

 

Waah, la classe ! Mais revenons aux compagnons, c’est assez rare une fille dans le domaine de la taille de pierre non ?

Et oui. J’ai d’ailleurs d’abord commencé par des études dans l’hôtellerie pendant 3 ans car mes parents ne voulaient pas me laisser partir tout de suite dans un métier dit « masculin ». Pour réussir à obtenir leur accord et pouvoir suivre cette voie il m’a fallu remplir trois conditions : obtenir un diplôme belge, avoir 18 ans, et décrocher mon permis de conduire.

Ce n’est qu’une fois ces objectifs atteints que je me suis lancé dans la taille de pierre en partant à  Rouen en 2013.

 

Et te voilà aujourd’hui à la fin de ton tour de France… Mais au fait, puisque tu souhaites travailler sur Chimay, c’est également parce que tu apprécies leur bière non ?

Oui. Dans leur gamme ma préférence va à la Chimay rouge (Première), plus légère que la blanche ou la bleue.

En fait je vais peut-être vous décevoir mais de façon générale j’aime surtout les bières moins fortes, voire fruitées.

Par exemple j’aime beaucoup la tripel Karmeliet pour son goût légèrement sucré.
Pourtant quand il fait chaud je préfère prendre une Hoegaarden rosée que je trouve plus rafraichissante [on pardonne Audrey qui, rappelons-le, effectue un travail physique peu compatible avec une Rochefort 10 !]

Bon, n’exagérons rien, je préfère tout de même les bières belges aux bières allemandes, vraiment trop fades à mon goût !

 

Merci à toi d’avoir pris le temps de nous exposer ton projet…dont nous suivrons avec plaisir la réalisation l’an prochain. Bon courage !

 

 

[i] La Fondation Chimay-Wartoise a été créée le 27 septembre 1996 à l’initiative de la Communauté des moines de l’Abbaye de Scourmont.

Désireuse de séparer strictement sa vocation monastique des préoccupations économiques générées par le développement des entreprises qu’elle avait mises sur pied, l’Abbaye de Scourmont a donc, lors de la création, fait apport à la Fondation Chimay-Wartoise de l’entièreté des actions des sociétés composant son patrimoine économique.

L’Abbaye a conservé juste les droits sur la marque « CHIMAY » et, bien évidemment, sur le label Trappiste dont, seule, une Abbaye cistercienne peut attester de l’authenticité. Rappelons que ce label « Trappiste » doit être interprété par les consommateurs, non seulement, comme un gage de la qualité de fabrication des produits, mais aussi, comme une garantie que les revenus générés par la vente de ceux-ci sont utilisés à des causes nobles, sociales et/ou éthiques.

La Fondation Chimay-Wartoise, issue de l’Abbaye de Scourmont, a pour ambition d’être un ferment de dynamisme économique et social pour la région au travers des sociétés dont elle est l’actionnaire et par le soutien à des actions locales de développement.

Elle se donne par exemple pour mission de créer des conditions qui développent les capacités des jeunes à prendre une place autonome, épanouie, «debout» dans la Société.

Plus d’infos : http://www.chimaywartoise.be/la-fondation/

 

Une réflexion sur “Audrey Claessens: « mon oeuvre prendra place sur le rond point en face de la brasserie! »

  1. Pingback: L’abbaye de Scourmont, moteur économique du pays de Chimay | abbetrappiste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s