Mais ils veulent dire quoi, ces logos ?

Aujourd’hui, nous nous intéressons au cas de Zundert.
Zundert 2

Les amateurs de bières trappistes, qui chérissent avant toute chose le goût de ces breuvages, ne s’arrêtent souvent pas à cela. En effet, ces derniers ne s’avalent pas comme de vulgaires pils et derrière les qualités gustatives que l’on trouve dans ces boissons, se cachent bien d’autres choses.

Il n’est ainsi pas rare que les férus de trappistes cherchent à en percer tous les secrets. De l’histoire à la conception, peu à peu, cette soif de connaissance devient intarissable. En admirant le calice dans lequel s’exprime le jus de houblon ou en étudiant la bouteille à la recherche d’informations, l’on se pose souvent une question : que signifie ce que l’on trouve sur l’étiquette ? Pour certaines la réponse est plus qu’évidente, comme par exemple celle d’Achel, à moins que votre dégustation ne soit déjà bien avancée ou que vous accusiez un retard mental, l’un n’excluant pas l’autre.

Pour d’autres, l’ensemble est parfois énigmatique. Nous vous expliquerons ainsi plus tard pourquoi un poisson figure sur les bouteilles d’Orval (désolé pour ceux qui croyaient y voir un dauphin…). A l’ABBET, on apprécie le goût des choses bien faites. Aussi c’est une véritable investigation qui a été menée. Qui mieux que les producteurs de ces bières sont à même de certifier la signification de ces éléments ? Qu’il nous soit donc permis ici de remercier Henri Reuchlin, brasseur de la Zundert qui a eu la gentillesse d’éclairer notre lanterne. C’est avec plaisir que nous vous transmettons des informations qui vous permettront de forger un peu plus votre culture trappiste.

Quelques rappels pour les néophytes semblent ici nécessaires. La Zundert est une bière ambrée titrant à 8 degrés, qui nous vient du sud des Pays-Bas. Elle a obtenu le 10 décembre 2013 l’appellation et le logo « Authentic trappist product ».

L’étiquette se veut un savant mélange de tradition et de modernité. La tradition d’abord, rappelée par le nom de la bière qui notifie le lieu de brassage. La brasserie De Kievit se situe au sein même de l’abbaye Maria Toevlucht, dans ce que les moines appellent l’Open Tas de l’ancienne ferme, là où le blé était auparavant entassé. Depuis la fondation de l’abbaye en 1900 la ferme était la source principale de subsistance pour les moines. La brasserie est donc perçue comme une perpétuation de cette tradition.

Au dessus du nom de la bière apparait un oiseau que nos fidèles lecteurs amateurs d’ornithologie auront reconnu. Pour les autres, sachez qu’il s’agit d’un vanneau huppé, espèce limicole courante en Europe de l’ouest. Ce dernier est prisonnier d’une clé de voute couleur crème, évoquant les clés de voutes visibles dans l’abbaye. Les herbes desquelles il surgit sont également visibles. SI vous êtes un fin observateur, vous aurez sans nul doute remarqué que la typographie utilisée pour la lettre D rappelle l’aigrette de l’oiseau. Quant à la couleur violette, les moines ont voulu attirer l’attention. Ils souhaitaient que leur produit soit identifiable rapidement avec des tons peu utilisés pour d’autres bières.

Espérant que ces quelques explications auront satisfait votre curiosité, nous vous donnons rendez-vous bientôt pour découvrir d’autres étiquettes aux multiples symboles. Nous vous encourageons également à nous rejoindre lors de notre Trappist Tour prévu les 14, 15 et 16 mai 2016, pour aller déguster sur place la Zundert et pourquoi pas, observer des vanneaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s