La Trappe, ce n’est pas bon que pour la soif

La Brasserie de l’abbaye de Koningshoeven à Tilburg (NL) qui brasse la bière trappiste «la Trappe» a été récemment élue meilleure «Entreprise Socialement Responsable de la ville de Tilburg» pour ces pratiques «durables et sociales».

Les moines utilisent des ingrédients naturels, comme le houblon, le malt d’orge et la levure qu’ils se procurent, dans la mesure du possible, à la source ou dans un environnement proche. La brasserie retire l’eau nécessaire de sa propre source et réutilise ses matières résiduelles et ses déchets.

En travaillant avec des personnes à capacité intellectuelle réduite, notamment le Groupe Diamant et «Prins Heerlijk», la brasserie de Koningshoeven montre également sa vocation sociale.

Ainsi, déguster la Trappe, c’est aussi une démarche écologique et sociale… Une excuse de plus pour venir découvrir ou redécouvrir les bières de l’Abbaye de Koningshoeven à Tilburg lors de la soirée co-organisée par l’ABBET le 19 juin à 19 heures, ancienne MJC de Cergy-village, place de Verdun à Cergy (95).

Que boire comme bière trappiste quand on est Français(e)?

L’institut Odoxa a réalisé récemment un sondage sur les Français et la bière pour la société Heineken. Soucieuse de s’adapter au marché? De cerner au mieux les goûts du panel test pour adapter ses boissons, elle qui n’a pas encore cédé à la mode des saveurs fruitées? Plusieurs médias se sont faits écho des principaux enseignements à en tirer. Nous les reprenons donc ici, en ne pouvant pas résister à leur faire quelques propositions… trappistes bien sûr!

Place aux plus nombreux d’abord: 47% des Français(es) préférèrent toujours la «blonde classique». Doivent-ils pour autant s’imposer une Kro, une Carlsberg ou une St Omer? Non, restons sérieux et permettons leur à eux aussi de penser que «la qualité de la bière a augmenté ces dix dernières années» (sondage Odoxa).

Les critères de choix: une blonde, peu titrée alcooliquement, rafraichissante donc, et pas chère.

Notre proposition: une Trappe blonde de l’abbaye de Koninghoeven (Pays-Bas), légère (6,5°), fraîche, fruitée, autour d’1€50 en Belgique, entre 2€ et 2€30 en France.

  • Un peu plus de budget… et de temps ? Aucune hésitation, une Westvleteren 6 de l’abbaye de Saint-Sixtux (Belgique), 6,2°, magnifiquement fruitée et levurée, à boire presque sans modération… sur place uniquement, pour 3€.

16% des Français(es) préfèrent quant à eux la bière blanche. Soit, acceptons. D’autant que la seule blanche trappiste est à notre sens la meilleure, loin des breuvages fadasses servis dans la plupart des troquets.

Le critère de choix: une bière blanche

Notre proposition: une Trappe Witte pardi! Les spécialistes y trouvent des arômes d’orange et de citron, de coriandre et de banane, voire des notes de raisin, de pomme et de pêche, et un final légèrement épicé. Mouaih… C’est une blanche qui se boit quoi.

  • Un peu plus de goût… ou l’envie de passer à autre chose? Reprenez 11 lignes plus haut.

15% préfèrent les bières rousses ou aromatisées. Très belle pertinence des critères de classement dis donc! La Kilkenny dans la même catégorie que la Hoegaarden rosée?

Le critère de choix: une bière ni blonde, ni blanche, ni brune donc.

Notre proposition: plusieurs trappistes en fait restent ici en lice…mais retenons-en deux.

La Trappe Quadruple. Cuivrée, forte (10°), à la fois fruitée (un peu bonbon), épicée (coriandre) et amère voire métallique. Une vraie bière originale qui ne laisse pas indifférent.

Ou notre petite préférée à tous: la Rochefort 8, de l’abbaye Notre-Dame de Saint-Rémy (Belgique). Elle est belle (acajou), elle sent bon, elle est intelligente, elle tient chaud, elle est savoureuse, complexe, aromatique (cacao), un peu sur les levures, un peu amère, finalement très ronde (sucre candy)… que du bonheur!

  • Envie de plus de confidentialité? Tentez la Zundert brassée par l’abbaye Maria-Toevlucht aux Pays-Bas, qui n’arbore le logo «authentic trappist product» que depuis décembre 2013. C’est original, dur à trouver… donc cher. Si c’est bon? On va regoûter encore un peu avant de vraiment nous prononcer…

Enfin, 53% des Français(es) affirment préférer les bières de qualité aux bières «standard». Dont acte! Voilà un critère qui nous plaît beaucoup!

Le critère de choix: une vraie bonne bière.

Nos propositions: une Rochefort 10, brune, plus forte (11,3°) que sa petite sœur, mais malgré cela légère en bouche et intense au goût entre café et caramel.

Ou une Westvleteren 12 bien sûr, plusieurs fois élue meilleure bière du monde, ce qui ne veut pas dire grand-chose, sauf qu’en effet c’est très bon! Là encore forte mais légère en bouche, magnifiquement équilibrée, aux nuances de vieille prune, de caramel, de vanille, un peu comme un vieux rhum. Alors évidemment, l’été arrivant, c’est délicieux mais un peu rude à déguster par 30°.

En ce cas extrêmement rare, ou si la soif vous titille, buvez donc un Orval. 6,2°, une fine amertume qui empêche de la confondre à d’autres, une bouteille qui ravit autant l’œil que le palais.

Les plus perspicaces auront noté qu’il y a des Trappes partout dans nos sélections. Ils viendront donc à la soirée co-organisée par l’ABBET le 19 juin à 19 heures, ancienne MJC de Cergy-village, place de Verdun à Cergy (95) et ils nous donneront leur avis!

Les grincheux s’offusqueront de ne pas trouver de Westmalle dans la rubrique «vraie bonne bière». On les embrasse quand même.

Une dernière info enfin. «Six personnes sur dix voudraient que dans les restaurants, on leur suggère une bière pour accompagner leur repas, comme on le fait avec les vins.» Nous voyons déjà sourire largement certains membres de l’ABBET. Très bien, contentons le peuple!

Dès le mois prochain nous ouvrons des bières et nous nous mettons aux fourneaux. 27 bières à goûter pour chaque plat, il doit bien avoir des associations qui fonctionnent.

On vous tiendra informé…

D’ici là, bonnes dégustations!