The Belgian Beers Race: COVID ou non, je veux mon Trappist Tour !

Il y a deux semaines, je vous présentais la campagne Kickstarter de The Belgian Beers Race qui a été lancée dans la foulée, vous pouvez retrouver la news ici pour découvrir les grandes lignes de ce jeu qui va vous lancer dans une course effrénée à la découverte de 40 brasseries belges, dont 5 de nos brasseries trappistes adorées.

Comme annoncé dans la news, la sympathique équipe de BYR Games était accueillie comme il se doit par Thyl Games à Lille pour nous faire découvrir son prototype. Je m’y suis donc rendu accompagné de mon frère Alexandre et de son pote Achille
tous deux inscrits à notre Trappist Tour annulé pour prendre notre revanche sur l’épidémie: on s’est fait notre tour des brasseries belges et on a pris beaucoup de plaisir!

La mécanique
Le jeu se déroule en 3 jours, pour ce test nous avons joué une partie courte en 2 journées. Notre partie a tout de même duré un peu plus de 2h explication non comprise mais c’est plutôt normal car aucun des joueurs ne connaissait le jeu. Pour cette partie courte, nous pouvions partir de n’importe quel endroit (sauf brasseries spéciales marquées par un symbole), pour une partie normale tout le monde doit partir de Bruxelles et sa Grand’Place est également le lieu d’arrivée. Il vaut mieux y arriver à l’heure pour faire la fête sinon ça va vous coûter cher (-15 points). Voici le plateau de jeu après la mise en place:

En bas à gauche, la carte de Bruxelles, les bouteilles placées sur les brasseries représentent les
brasseries qui n’ont pas encore été visitées et chaque bouteille (ou sous-bock) récupéré par le
premier à y passer rapportera un bonus de point à chaque décompte de points.

Chaque action (se déplacer, consommer des bières ou en acheter) va vous coûter du temps. Le joueur le plus en retard sur la piste du temps est le joueur actif et va continuer jouer jusqu’à ce qu’il soit passé devant tout le monde. Une unité de temps dans le jeu équivaut à 30 minutes. Vous avez 24 unités de temps le premier jour, 32 le deuxième et 24 pour le dernier jour (24 et 24 dans la partie courte). Consommer une bière sur place (ou de son sac à dos) coûte 1 temps, en acheter dans une brasserie qui en vend coûte également un temps; vous récupérez également du fromage si la brasserie en vend, se déplacer vers une autre brasserie coûtera de 1 à 8 temps selon le moyen de transport choisi.

On peut faire du stop, c’est très rapide mais en lançant un dé on a une chance sur deux de rester sur le bord de la route, on peut toutefois jouer sans avoir lancé de dés, on peut simplement payer des bières au chauffeur et on est assuré d’être embarqué. Les plus prudents prendront leur vélo mais ça peut se révéler assez long (jusqu’à 8 unités de temps dans les Ardennes, et oui, il y a du dénivelé!) Sinon on peut mettre notre destin
dans les mains des transports en commun belges, ils sont assez rapides, moins dans certaines régions comme dans les Ardennes par exemple pour être au plus près de la réalité. Et il se peut même que votre bus soit en retard, immersif!

L’immersion est d’ailleurs un leitmotiv pour l’auteur, les brasseries toutes existantes sont placées au centimètre près sur la carte et les temps de déplacement entre chacune d’entre elles ont été calculés précisément grâce à Google Maps. Les plus avertis ne seront pas bernés, il sera possible de consommer une bière uniquement si la brasserie dispose d’une Tap Room et vous ne pourrez y acheter de la bière que si la brasserie dispose réellement d’une boutique (et certaines d’entre elles vous délivreront un précieux fromage
si elles en produisent vraiment). C’est donc très fidèle à la réalité, si vous passez à Rochefort, il n’y a aucun magasin ni local de dégustation. De plus, un guide détaillé de 32 pages présentant chaque brasserie sera présent dans la boîte, instructif!

Qui gagne?

Pour comprendre comment on marque des points, jetons un coup d’oeil au plateau du joueur (ceci est mon plateau de jeu en fin de partie):

A gauche, on trouve la piste du nombre de bières bues. Le meeple est placé sur 20, je ne marque pas 20 points mais le score placé juste au-dessus, c’est comme ça que l’on repère le nombre de point que l’on marque à chaque tour plutôt que d’avoir à lever le pion pour voir le score en dessous. Je score donc 22 points pour le nombre de bières bues à la fin du tour.

Les cubes noirs (stout), jaunes (blonde), rouge (trappiste) placés dans mon sac à dos me rapportent un point.

A droite les cartes objectifs que j’ai récupérées pendant la partie (on peut récupérer un objectif si on en a rempli les conditions pendant notre tour, il existe aussi des objectifs de collection où on gagnera des points en fin de partie selon des conditions spéciales).

En dessous de mon sac, 4 pistes de scoring sur lesquelles on peut progresser si on visite certaines brasseries: meeple, coeur, rose des ventes et vitrail qui représentent les trappistes, ça ne sera pas pour nous déplaire, un tour des brasseries belges sans passer par les abbayes trappistes n’est pas envisageable, si vous y renoncez vous perdrez des points! Visiter les 5 sera même très lucratif en terme de point.
Sous ces 4 pistes, une capsule pour rappeler que j’ai déjà dépassé les 50 points sur la piste de score, tout en bas les bouteilles récoltées en passant premier dans une brasserie me rapportant 1 point à chaque décompte. En bas à droite, la piste de « trinquage », oui, on peut trinquer avec un autre joueur si on se retrouve au même endroit et ça rapporte, la bière ça se déguste mais c’est encore mieux quand on est pas seul!

Et finalement, la bouteille représente notre éthylomètre et c’est un élément très important du jeu. Consommer des bières c’est chouette mais au bout d’un moment on ne marche plus très droit. A la 5e bière bue on ne sera plus en état de faire du vélo, il faudra choisir un autre moyen de transport. Si on est vraiment bourré, les pénalités de retard pour
les transports en commun ou stop seront plus importantes. De plus, si un joueur est trop éméché en fin de journée, il aura besoin de temps pour s’en remettre et il aura un réveil difficile qui lui fera perdre du temps le jour suivant ! On pourra tout de même avoir du contrôle sur son taux d’alcoolémie en mangeant un fromage (en baissant notre fromage sur la piste à droite du sac à dos, mais forcément on marquera moins de points pour les fromages en possession).

L’avis de l’ABBET

The Belgian Beers Race est un très bon jeu de société que l’on pourrait ranger dans la catégorie Familiale +. Alors plutôt + que familial car le thème n’est pas adapté aux enfants (enfin on ne sera pas responsable de ce que vous leur faites boire), mais familial + car c’est un jeu fluide, dont les règles restent abordables pour le grand public tout en gardant beaucoup d’intérêt pour les plus joueurs (maîtrise des coûts d’action, des objectifs, optimisation de ses prochaines actions). Bien qu’il reste encore 8 jours avant la fin de la campagne Kickstarter, le jeu est déjà financé et de nombreux Stretch Goals (récompenses exclusives qui seront remis aux personnes qui aident à
financer le jeu pendant la campagne) ont été débloqués, parmi ceux-ci des upgrades niveau qualité de pions, jetons, dés, une extension (et il y en a d’autres à l’essai comme des événements météo qui ajouteront de nouveaux éléments pour augmenter la durée de vie du jeu), un mode solo… (selon la version du jeu choisi).

Le jeu est au prix de 50€, ce qui est bien placé en terme de prix vu le matériel. Une version deluxe à 65€ sera beaucoup plus qualitative en terme de matériel
et d’expérience de jeu (il faudra choisir cette version pour avoir certains Stretch Goals comme les extensions ou version solo par exemple). Si vous lisez cet article et que la campagne n’est pas terminée, ce n’est pas grave, il y a un pledge réservé aux boutiques et il est possible que votre magasin de jeu de société le vende dès sa sortie avec les exclusivités de la campagne Kickstarter.

Et si on testait le jeu The Belgian Beer Race?

Vous le savez, l’ABBET est partenaire de l’Assaut, regroupant les fans de jeux de société dans la région de Bailleul, lors des après-midi d’Au Coeur du Malt. Et comme ils font très bien leur job, ils ne ratent rien des sorties ludiques en lien avec notre passion commune… Guillaume nous présente donc le nouveau jeu The Belgian Beer Race, et vous invite à le rejoindre à Lille le 5 septembre pour tester le concept!

 

Un nouveau jeu de société a tapé dans l’oeil de l’ABBET et nous profitons du lancement de leur campagne de financement participatif pour vous en parler. C’est un véritable marathon à travers 40 brasseries belges qui vous attend (dont pas mal d’inconnues pour ma part, une bonne occasion excuse pour les découvrir). Vous pourrez bien entendu respecter les étapes incontournables de nos Trappist Tours telles que Chimay, Orval, Rochefort, Westmalle et Westvleteren un verre à la main.
Mockup_boite_TBBR
C’est le premier jeu de cette jeune maison d’édition, voilà pourquoi ils ont besoin d’aide pour financer leur jeu via la plateforme Kickstarter. Le jeu en est pour l’instant qu’au stade de prototype et nous n’avons pas encore eu l’occasion de le tester. Si toutefois vous êtes aussi intéressés de le tester que nous, deux soirées de lancement de la campagne Kickstarter sont organisées ce samedi si vous êtes de côté de Bruxelles avec plusieurs prototypes pour tester le jeu, mais les nordistes pourront aussi tester le jeu samedi 5 septembre à Lille. Voici le lien vers l’évènement Facebook. Nous aurons l’occasion de vous faire un nouvel article avec notre ressenti.
Voici les informations de l’éditeur BYR Games que vous pourrez retrouver sur leur site.
14+ / 30min par joueur / 2 à 4 joueurs
Campagne de financement participatif: 27/08/2020 -> 17/09/2020 (page Kickstarter)
Sortie: Q1 2021
Faites une course déjantée à travers la Belgique et ses brasseries. Visitez-en un maximum, achetez et dégustez leurs bières (avec modération) tout au long de la compétition. Optimisez vos trajets à travers le pays, faites du stop ou du vélo, à moins que vous ne préfériez les transports en commun. Rencontrez vos adversaires et trinquez avec eux, mais veillez à votre taux d’alcoolémie: la gueule de bois et d’autres malus vous guettent.
Prêts à commencer? Il est temps de choisir votre itinéraire et d’entamer votre course à la Bière Belge…
…mais n’oubliez pas: à la fin de la course, soyez de retour sur la Grand Place de Bruxelles pour faire la fête et déclarer le grand gagnant!
The belgian beer race

Du 1er au 13 juillet, l’ABBET vous propose le jeu des intrus

Et voilà nos vainqueurs!
Avec 9 réponses attendues et 3 dont on pourrait discuter, Didier et Lydia remportent haut la main notre jeu des intrus 


Il faut dire qu’ils sont de tous les événements de l’ABBET, et donc aujourd’hui de vrais expert(e)s!
Bravo à eux!

Et n’oubliez pas de nous adresser les photos de vos dégustations trappistes de l’été 

 

 

Intrus du 13 juillet

Et voilà la dernière!
Merci d’avoir débuté votre été avec notre jeu des intrus.

Terminez en beauté avec l’intrus du jour parmi les bières suivantes:
Mont des Cats – Trappe double – Rochefort 8 – Achel blonde – Zundert 10

Et n’oubliez pas non plus de nous envoyer pendant toutes les vacances les photos de vos meilleures dégustations trappistes!

Bel été à tous 

 

 

Intrus du 12 juillet

Le dimanche avec l’ABBET, c’est le jour des intrus!

Alors alors, serez vous assez perspicace pour trouver l’intrus du jour parmi les quatre bières suivantes:

Zundert 8 – Trappe Bockbier – Orval – Spencer The Monkster Mash Pumpkin ale ?

Même les enfants vont la trouver celle-ci. Non?

Vos réponses sur abbetrappiste@gmail.com

Et à demain pour le petit dernier!

 

Intrus du 11 juillet

Un week-end commence bien si on trouve l’intrus ABBET!
C’est donc le moment de briller en société et aux yeux de tous les zytophiles.

Quel est l’intrus parmi:
Trappe Witte – Achel Blonde – Spencer Monk’s IPA – Westmalle double – Rochefort 6 ?

Allez, vous y êtes déjà non?

Vos réponses toujours abbetrappiste@gmail.com

 

Intrus du 10 juillet

Bonjour à tous!
Toujours partants pour notre jeu des intrus?
Gardez le cap, la victoire s’approche pour vous qui vous creusez la tête tous les jours 

Quatre propositions pour un seul intrus aujourd’hui:
Zundert 10 – Scala Coeli – Trappe Quadruple – Engelszell Trappisten Weisse

Mais bon sang, mais c’est bien sûr?

Vos réponses sur abbetrappiste@gmail.com !

Attention! Pour cause de week-end, si les intrus sont bien publiés chaque jour sur facebook, ils ne seront mis à jour sur notre site que dimanche soir 😉

 

Intrus du 9 juillet

Allez, un petit tour outre-atlantique pour l’intrus du jour.
C’est les vacances, normal de voyager 😉
Quel est donc l’intrus parmi les bières trappistes suivantes?
Spencer Trappist Imperial Porter – Spencer Grapefruit IPA – Spencer Monk’s IPA – Spencer Peach Saison – Spencer Trappist Vienna Lager
Et dire qu’il nous reste autant de trappistes à découvrir un jour…
Bonnes recherches!

 

Intrus du 8 juillet

Deuxième semaine pour notre jeu des intrus. Et vu la météo, rien de mieux à faire que de se creuser un peu la tête…
Quel est donc l’intrus entre les bières suivantes:
Westvleteren 6 – Chimay triple – Rochefort 8 – Trappe Puur – Spencer IPA ?
Allez cette fois vous l’avez, c’est sûr!
Vos réponses sur abbetrappiste@gmail.com
Bonne journée!

 

Intrus du 7 juillet

A mi-parcours, revenons-en aux bières trappistes, même si la question d’hier fut l’occasion d’admirer vos compétences historiques 

Avec aujourd’hui un intrus à trouver parmi les cinq breuvages suivants:
Zundert 8 – Benno – Tre Fontane – Chimay rouge – Trappe Isidor

Vos réponses toujours sur abbetrappiste@gmail.com

Au plaisir de les lire!

 

 

Intrus du 6 juillet

Aujourd’hui un nouvel intrus à trouver parmi des abbayes…
Comme on convient que ce n’est pas évident, on vous donne un indice: c’est une histoire de dates.

Alors, qui est l’intrus parmi:
Abbaye Notre-Dame de Scourmont – abbaye Saint-Benoit d’Achel – abbaye Notre-Dame du sacré cœur de Westmalle
– abbaye Saint-Sixte de Westvleteren ?

Vos réponses sur abbetrappiste@gmail.com
Et bon début de semaine!

 

Intrus du 5 juillet

Aïe aïe aïe… On fait la bringue le samedi soir et on oublie de poster l’intrus du jour!
Pour la peine un facile.

Quel est l’intrus entre:
Trappe blond – Gregorius – Westvleteren 6 – Nivard – Spencer triple

Vos réponses sur abbetrappiste@gmail.com

Bon dimanche!

 

Intrus du 4 juillet

Bien bien bien… Vous commencez visiblement à être bien chauds. Alors on va corser l’addition en passant à une intrus à chercher cette fois au sein des abbayes. Il faut pour cela se plonger dans leur histoire, la réponse n’est pas en lien avec la langue qui y est parlée.

Quelle est donc l’intrus (en vous justifiant) parmi les abbayes suivantes?

Abbaye Notre-dame de Koningshoeven – abbaye Marie Toevlucht de Zundert – abbaye Saint-Sixte de Westvleteren
– abbaye Notre Dame d’Orval

Toujours vos réponses sur abbetrappiste@gmail.com

Bonnes recherches!

 

Intrus du 3 juillet

Bien. L’intrus d’hier semblait donc plus jouable 
Bravo à ceux qui jouent, n’hésitez pas à les rejoindre!
Et si vous n’avez pas les réponses…c’est l’occasion de déguster ces bières à l’apéro pour trouver la solution…

Remarquez qu’aujourd’hui ceux qui s’y tentent vont bien dormir 

En effet, quel est l’intrus parmi:
Spencer Monk’s réserve – Rochefort 10 – Westvleteren 12
– Trappe quadruple – Tynt Meadow ?

Toujours vos réponses sur abbetrappiste@gmail.com.
Bonnes recherches!

 

Intrus du 2 juillet

Ah là là… Finalement pas si simple qu’on l’imaginait l’intrus d’hier…
Une 2e chance aujourd’hui, toujours en envoyant vos réponses justifiées sur abbetrappiste@gmail.com.
Quel est l’intrus parmi ces 5 bières?
Westvleteren 8 – Achel brune – Westmalle triple – Chimay bleue – Spencer Holiday ale
Notez bien que la réponse attendue n’a rien à voir avec leur pays d’origine. Du coup ça tombe sous le sens non?

 

1er juillet, quel est l’intrus parmi ces 4 bières trappistes?

Orval vert – Chimay dorée – Rochefort 6 – Westmalle extra

Festi’or’val: et les lauréats sont…

Le festival de Cannes n’a pas lieu cette année. Qu’importe ! Nous vous proposons notre festival : le festi’or’val. Vous êtes nombreuses et nombreux à avoir participé au jury.

Palme_d'Or.svg

Pas de cérémonie sans remerciements :

Nous tenons à remercier Jean-Baptiste Maunier, François Damiens, Alain Delon, Arnold Schwarzenegger, le père Buckler et Sylverston Stallone qui ont donné leur nom au prix.

Nous remercions également la direction du festival de Cannes qui, en annulant son festival, nous a donné l’idée de créer le nôtre.

Mais nous remercions surtout notre jury tant apprécié et tous les autres lecteurs du site.

Sans plus attendre, voici les résultats :

Prix Jean-Baptiste Maunier, révélation de l’année : le prix revient à la Zundert 10.

Le jury de l’ABBET a du goût. Peut-être avez-vous découvert cette nouvelle Zundert lors des soirées de l’ABBET. On aimait déjà énormément la Zundert ; la Zundert 10 est la plus belle réussite de ces dernières années.

Zundert 10 : 70 %

Tre Fontane Scala Coeli : 20 %

Tynt Meadow : 10 %

Prix François Damiens, meilleure bière flamande : le prix revient à la Westvleteren 12.

On voit que le jury de l’ABBET est un jury d’expert. On sait que le côté rarissime de la bière joue sans doute pour rendre sa côte meilleure mais il n’y a pas que ça : elle est bonne, tout simplement.

Westvleteren 12 : 90 %

Chimay bleue : 10 %

Westmalle double : 0 %

Prix Match point, meilleure bière n’ayant pas le label ATP : le prix revient à la Mont des Cats (à l’unanimité)

Le vote a peut-être été faussé par le fait que beaucoup d’entre vous ne connaissent pas la Cardena. Peut-être un peu de chauvinisme aussi. Mais en tout cas, tout le monde a choisi la Mont des Cats.

Mont des Cats : 100 %

Cardena : 0 %

Prix Un Indien dans la ville, meilleure bière d’un pays où on n’aime pas la bière : le prix revient à la Tre Fontane.

Cette bière qu’on l’a goûté pour la première fois en 2016 est déjà un classique. Elle a tout le romantisme de l’Italie et son goût à l’eucalyptus est unique. Elle mérite son prix même si les bières anglo-saxonnes (Spencer et Tynt Meadow) n’ont pas démérité.

Tre Fontane (Ita) : 50 %

Spencer (USA) : 30 %

Tynt Meadow (GB) : 20 %

Prix Alain Delon, le plus bel emballage : le prix revient à l’Orval.

La beauté, c’est subjectif mais quand même, il faut reconnaître que l’Orval a la réputation d’avoir un beau design. Les verres sont beaux, les produits dérivés sont mignons et la légende de l’anneau rajoute de la fantaisie.

Orval : 70 %

Tynt Meadow : 20 %

Westvleteren 12 : 10 %

Prix du meilleur titre : le prix revient à la Tynt Meadow

Les anglophiles ont gagné, le côté rural de la petite prairie agnlaise a plus parlé au jury que l’opéra italien de la Scala Coeli de Tre Fontane ou que le val d’Or, même si on note qu’encore une fois, les voix étaient partagées.

Tynt Meadow : 40 %

Orval : 30 %

Scala Coeli : 30 %

Prix Arnold Schwarzenegger, meilleure bière autrichienne : le prix revient à la Benno

A priori, les bières autrichiennes ne sont pas les plus connues (ni les plus appréciées peut-être) mais il est difficile de savoir laquelle est la meilleure. Légère avance pour la Benno donc, devant la puissante Gregorius.

Benno : 50 %

Gregorius : 30 %

Nivard : 20 %

Prix du père Buckler, meilleure bière légère : le prix revient à la Chimay dorée et Orval vert (à égalité)

C’est bien connu : les membres de l’ABBET préfère les bières fortes. Mais il en faut pour tous les goûts, d’où le prix des père Buckler.

Aucun doute : les soirées endiablées de Ledringhem ont joué un rôle important pour la Chumay dorée. On se souvient tous de ses nombreuses pressions dégustées dans la salle du foyer rural.

Peut-être que les souvenirs du Trappist Tour ont également influencé le jury : après le bain de soleil dans les jardins de l’abbaye d’Orval, l’Orval vert passe bien.

Chimay dorée : 40 %

Orval vert : 40 %

Trappe Witte : 20 %

Prix Sylverster Stallone, meilleure bière musclée : le prix revient à la Rochefort 10

A l’ABBET, on est très attaché aux bières de Rochefort parce qu’elles sont bonnes et c’est vrai que la 12 est musclée mais elle passe bien. Éviter de la boire en plein après-midi en plein soleil (certains se sont retrouvés dans les toilettes du bar ou torse nu dans les rues de Rochefort).

Rochefort 10 : 40 %

Trappe quadruple : 30 %

Westvleteren 12 : 30 %

Palme d’or : la palme d’or 2020 revient à la Westvleteren 12

La seule bière qui a recueilli plus d’une voix (elle en a eu 50 % !), la seule bière également qui repart du festi’or’val avec deux prix, celle que l’on appelle « la meilleure bière du monde ». Apparemment, vous êtes nombreux à partager cet avis.

Votez pour les nominés du FESTI’OR’VAL

A cause du coronavirus, le festival de Cannes n’aura pas lieu. Nous avons donc décidé de faire notre propre festival! L’ABBET va ainsi remettre 10 prix le 30 mai.

Vous pouvez participer aux votes sur abbetrappiste@gmail.com

Soirée 20

En attendant, voici les pré-sélections :

1) Prix Jean-Baptiste Maunier : Révélations de ces dernières années

Les nommés sont :

– Zundert 10 : Jusque là, la Zundert faisait une seule bière très appréciée, une ambrée à 8°. Ils ont décidé de se diversifier avec la Zundert 10 et c’est plutôt une bonne idée.

– Tre Fontane Scala Coeli : A l’instar de Zundert, la brasserie italienne a sorti une deuxième bière en 2018, la scala Coeli. Elle est moins forte que la Tre Fontane originale mais elle a pu réconcilier certaines personnes avec la brasserie.

– Tynt meadow : Le monde de la bière trappiste continue de se diversifier, tant au niveau du goût que géographiquement. Effectivement, l’Angleterre a vu le jour dans le monde trappiste avec une Tynt Meadow très intéressante.

2) Prix François Damiens : Meilleure bière flamande

Les nommés sont :

– Chimay bleue : Classique mais efficace

– Westmalle double : Légère mais agréable

– Westvleteren 12 : Chargée mais subtile

3) Prix Match point : Meilleure bière n’ayant pas le label ATP

Les nommés sont :

– Cardena

– Mont des Cats

La première vient d’Espagne, la deuxième vient de France (qui est quand même le berceau de l’ordre trappiste). Elles n’ont pas le label car elles ne sont pas brassées dans l’abbaye éponyme.

4) Prix Un indien dans la ville : Meilleure bière d’un pays où on n’aime pas la bière

Les nommés sont :

– Tre Fontane : Le pays de la Renaissance, de la gastronomie et de la Comedia Del Arte n’était pas attendu pour avoir une bière trappiste. Effectivement, si on évoque les Peroni, Moretti et Poretti, ça ne fait pas envie mais la Tre Fontane n’a rien envié aux bières belges et néerlandaises.

– Spencer : Quand on pense aux États-Unis, on ne pense pas à la subtilité de la gastronomie. Alors quand on a su qu’une brasserie trappiste avait obtenu le label chez l’oncle Sam, on s’est dit que ça allait être des bières de bourrins. Force est de constater que nous sommes surpris par la créativité de la brasserie et la réussite de certaines bières.

– Tynt Meadow : Qui peut citer une bière anglaise ? Pas facile, n’est-ce pas ? Alors comme l’Italie et les États-Unis, on ne peut dire que l’Angleterre soit un pays de bière et pourtant, la Tynt Meadow nous surprend agréablement.

5) Prix Alain Delon : le plus bel emballage

– Orval, avec la truite et l’anneau pour nous rappeler la légende de la princesse

– Tynt Meadow, avec le joli clocher et la typographie si particulière

– Westvleteren 12, avec sa bouteille sobre que l’on reconnaît malgré tout et son logo en chiffres romains

6) Meilleur titre

Les nommés sont :

– Scala Coeli : C’est un peu facile tant la langue de Dante est chantante. On a plus l’impression d’avoir un nom d’opéra qu’un nom de bière.

– Tynt Meadow : Littéralement, la petite prairie. On est obligé d’imaginer les plaines anglaises verdies par la pluie. Admettons que le tableau est joli.

– Orval : La légende dit que la princesse Mathilde, ayant retrouvé son anneau dans cet endroit aussi charmant, aura déclaré : « Vraiment, c’est ici un val d’or ». L’histoire est belle ; le nom sonne bien.

7) Prix Arnold Schwarzenegger  : Meilleure bière autrichienne

Les nommés sont les trois bières de l’abbaye Engelszell :

– la Benno, l’ambrée double

– la Nivard, la blonde

– la Gregorius, la brune quadruple

8) Prix du père Buckler : Meilleure bière légère

Les nommés sont :

– Orval vert : initialement bière de table des moines de Notre-Dame-d’Orval, elle est à déguster après une journée ensoleillée

– Chimay dorée : la plus légère de chez Chimay. Efficace à la pression comme nous avons pu le constater aux soirées de l’ABBET

– Trappe Witte : elle a le mérite d’être la seule bière blanche trappiste. Légère comme toutes les autres bières blanches, pratique pour se désaltérer.

9) Prix Sylvester Stallone : meilleure bière musclée

Les nommés sont :

– Trappe quadruple : ce n’est pas la plus forte puisqu’elle ne titre qu’à 10 mais c’est son nom qui impressionne : quadruple, c’est au dessus de la triple. Et en plus, elle est bonne !

– Rochefort 10 : on dit 10 mais elle ne titre pas à 10 mais à 11,3. Le taux d’alcool de la bleue de chez Rochefort fait peur mais on sent surtout son bon goût.

– Westvleteren 12 : considéré comme la meilleure bière du monde, sa réputation est due à la rareté de cette bière mais aussi à sa subtilité malgré les 10,2°.

10) Palme d’or

Dans cette catégorie, aucune sélection préalable, aucun critère, vous avez juste la possibilité de voter pour votre bière trappiste préférée.

Récapitulatif :

Prix Jean-Baptiste Maunier :

– Zundert 10

– Tre Fontane Scala Coeli

– Tynt Meadow

Prix François Damiens

– Chimay bleue

– Westmalle double

– Westvleteren 12

Prix Match Point

– Cardena

– Mont des Cats

Prix Un Indien dans la ville

– Tre Fontane

– Spencer

– Tynt Meadow

Prix Alain Delon

– Orval

– Tynt Meadow

– Westvleteren 12

Meilleur titre

– Scala Coeli

– Tynt Meadow

– Orval

Prix Arnold Schwarzenegger

– Benno

– Nivard

– Gregorius

Prix du père Buckler

– Orval vert

– Chimay dorée

– Trappe Witte

Prix Sylvester Stallone

– Trappe quadruple

– Rochefort 10

– Westvleteren 12

Palme d’or : ……………………………………………………….

Jouez au DRIVE de l’ABBET!

JEU DU DRIVE: les résultats!
 
Comme le disait Jean-Pierre Coffe, « les carottes sont cuites », comme le dit Jack, « c’est la fin des haricots » et comme le disait Guy*, « les dés sont jetés » (*le socialiste Guy Desson… jetés). Bref, voici les résultats tant attendus.
 
Et on a eu des rebondissements aujourd’hui. En effet, Dominique avait bluffé tout le monde avec son avance considérable mais malheureusement, elle n’a pu ramener que les consignes aujourd’hui car elle était à sec. Manu (UN Orval) et Didier et Lydia (une Westmalle) ont acheté ce qu’ils ont pu alors que Cécile avait gardé suffisamment pour finir avec une Westvleteren bonussée. Est-ce suffisant ? La réponse ci-dessous :
 
Le classement final (entre parenthèses, le nombre de points obtenus aujourd’hui)
 
1) Manu : 112 points (+15)
2) Dominique : 108 points (+5)
3) Cécile : 104 points (+25)
4) Didier/Lydia : 101 points (+10)
 
C’est bien notre très respecté président qui remporte ce jeu du drive. Merci à toutes à tous pour votre participation. Nous avons pris beaucoup de plaisir à organiser ce jeu.
JEU DU DRIVE: ce qu’il faut retenir de la sixième journée…
Toute l’équipe de l’ABBET est sur le qui-vive, tout le monde retient son souffle, tous les membres de l’association sont en haleine. En effet, rien n’est joué ! Dominique garde la tête comme elle peut avec une (trop) légère Trappe Witte. Manu garde la deuxième place grâce à une Chimay bleue alors que le duo Didier/Lydia remonte avec une excellente Zundert 10 « bonussée ». Cécile, avec sa Westmalle, nous réserve peut-être une grosse dernière journée… Il le faudra !
Le classement à l’issue de l’avant-dernière journée (entre parenthèses, le nombre de points obtenus aujourd’hui)
1) Dominique : 103 points (+5)
1) Manu : 97 points (+15)
2) Didier/Lydia : 91 points (+25)
3) Cécile : 79 points (+10)
Pour demain
Obligé de citer à nouveau Patrick Sébastien : « C’est chaud, c’est chaud » !
JEU DU DRIVE: ce qu’il faut retenir de la cinquième journée…
Dominique tente le tout pour le tout et se détache avec une redoutable Zundert 10. Arrivera-t-elle à garder son avance ? En effet, elle est talonnée par Manu qui garde le cap grâce à une Spencer IPA efficace. Cécile et le duo Didier/Lydia se laissent distancer à cause d’une légère Trappe Witte mais gardent un budget intéressant. A suivre donc…
Le classement à l’issue du Jour 5 (entre parenthèses, le nombre de points obtenus aujourd’hui)
1) Dominique : 98 points (+25)
1) Manu : 82 points (+15)
2) Cécile : 69 points (+9)
3) Didier/Lydia : 66 points (+9)
Pour demain
Comme le disaient Jacques Chirac, Guy Roux et Jamel, « c’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses ». Rien n’est joué ! Alors à vos commandes avant ce soir minuit.

JEU DU DRIVE: ce qu’il faut retenir de la quatrième journée…

On sent la dernière ligne droite arriver : les stratégies se mettent en place avec des budgets de plus en plus serrés. Gros coup des poursuivants : Dominique, avec sa Spencer IPA, réussit à égaler la Westvleteren de Didier/Lydia, grâce au bonus. Manu a également utilisé son bonus sur la Trappe Witte, lui permettant de prendre de l’avance sur Cécile et son Achel Brune.

Le classement à l’issue du Jour 4 (entre parenthèses, le nombre de points obtenus aujourd’hui)

1) Dominique : 73 points (+25)

1) Manu : 67 points (+15)

2) Cécile : 60 points (+10)

3) Didier/Lydia : 57 points (+25)

Pour demain

Comme le dit Cédric Villani, « 57 + 25 = 82 ». Demain, tout peut être chamboulé ! Alors à vos commandes.
JEU DU DRIVE: ce qu’il faut retenir de la troisième journée…
Il a sans doute bien fêté son anniversaire : la Zundert 10 fait passer Manu en tête. Tout se ressert en haut du classement. Une Tre Fontane pour Cécile, une Rochefort 10 pour Dominique, une Chimay bleue pour Didier et Lydia et tout le monde est dans un mouchoir de poche.
Le classement à l’issue du Jour 3 (entre parenthèses, le nombre de points obtenus aujourd’hui):
1) Manu : 52 points (+25)
1) Cécile : 50 points (+15)
2) Dominique : 48 points (+10)
3) Didier/Lydia : 32 points (+5)
Pour demain:
Comme le dit le grand Patoche, « Ah, qu’est-ce qu’on est serré ». Et c’est le cas de notre classement. Alors à vos commandes, avant ce soir minuit!

JEU DU DRIVE: POINT DE SITUATION JOUR 2

Ce qu’il faut retenir de la deuxième journée…

Une Westvletern 12 et ça repart ! Dominique vient de faire une remontée fulgurante sur Cécile et sa prudente Chimay bleue. Les autres restent serrés avec des Rochefort 10. A se demander s’il n’y a pas des transmissions de pensée dans le peloton.

Le classement à l’issue du Jour 2 (entre parenthèses, le nombre de points obtenus aujourd’hui)

1) Dominique : 38 points (+25)
2) Cécile : 35 points (+10)
3) Emmanuel, Didier/Lydia : 27 points (+14)

Pour demain:
Comme le dit Jean de la Fontaine, « Rien ne sert de courir, il faut partir à point ». Tout est encore jouable ! D’autant que certaines participantes vont déjà devoir surveiller leur budget.

Alors à vos commandes ce soir avant minuit!
Et n’hésitez pas à rejoindre la partie, vous avez encore toutes vos chances 

 

JEU DU DRIVE: POINT DE SITUATION DU JOUR 1

A croire que tout le monde s’est donné le mot. Pour le jour de la victoire 1945, beaucoup ont souhaité commander outre Manche. Seule Cécile a souhaité aller chez Van Gogh. Bravo à elle !

Le classement à l’issue du Jour 1
1) Cécile : 25 points
2) Dominique, Emmanuel, Didier/Lydia : 13 points

Pour demain:
Le peloton s’est laissé distancer mais garde un budget conséquent pour se rattraper.
25 points, comme dirait Renaud, « c’est beaucoup mais c’est bien peu ». Ça se rattrape vite, même pour celles et ceux qui n’ont pas participé à la première journée.

A vos commandes donc sur abbetrappiste@gmail.com, avant minuit!

 

LA RÈGLE DU JEU:

En période de confinement, on est obligé de changer sa façon de faire les courses. C’est l’explosion du drive et, les créneaux étant rares, pas intérêt d’oublier la bière !

Du 7 au 13 mai, l’ABBET vous propose un nouveau jeu : Le DRIVE de l’ABBET.

Chaque jour, choisissiez une bière dans le tableau ci-dessous. Attention : votre budget total de la semaine est limité à 30 €.
Vous ne pouvez pas reprendre une bière que vous avez déjà achetée.

Chaque jour, en fonction de votre choix, vous marquez des points :
→ vous avez envoyé votre commande dans les temps : 5 points
→ la bière choisie est la mieux notée du jour : 20 points
→ la bière choisie est la deuxième mieux notée du jour : 10 points
→ la bière choisie est la troisième mieux notée du jour : 5 points
→ la bière a été choisie par une autre personne : -1 point
→ la bière a été choisie par deux autres personnes : -2 points
Etc.
Remarque : pour favoriser la fidélité, il n’y aura pas de commande négative. On ne peut pas perdre des points.
Ça peut paraître compliqué mais vous verrez, c’est très simple !

Comment jouer concrètement?
Envoyez un mail la veille avant minuit en indiquant la date, la bière choisie et votre budget restant (attention : ça ne sert à rien de tricher, les huissiers seront vigilants).
Exemple : je veux acheter un Orval à 4 € pour le 11 mai. J’envoie donc un message à
abbetrappiste@gmail.com le 10 mai avant minuit en indiquant « 11 mai : Orval. Reste : 26 € ».

Dans la journée, les résultats du jour et le classement vous seront envoyés par mail.

Remarque : Pour être classé, il suffit de passer une commande, c’est-à-dire de jouer une fois. Bien sûr, plus on est fidèle (plus on joue), plus on a de chances de gagner.

Bonus : vous avez le droit, une journée au choix, d’ajouter 2 points de valeur sur votre bière. Il vous suffit de le préciser sur votre mail la veille.

Voici les caractéristiques des bières :
tableau drive

Vous l’aurez compris, plus vous serez nombreux à faire vos courses chaque jour, plus le choix sera stratégique et plus le jeu aura d’intérêt!

Alors passez sans attendre votre première commande au DRIVE de l’ABBET 😉

Jouez au TRAPPIST WORD

Bonjour à tous! On est lassé d’annoncer de mauvaises nouvelles. En voilà donc une bonne!

A partir d’aujourd’hui nous vous proposons un nouveau jeu: le TRAPPIST WORD.
L’objectif est simple: trouver quel mot de l’univers des trappistes se cache derrière l’anagramme proposé. L’article sera mis à jour pendant 2 semaines.

Comme lors de notre quizz de l’avent, envoyez vos réponses sur abbetrappiste@gmail.com, pas dans les commentaires!

Alors, prêt(e)s? A vous de jouer 😁

 

JOUR 16

5 mai

JOUR 15

4 mai

JOUR 14

3 mai

JOUR 13

2 mai

JOUR 12

1er mai

JOUR 11

30 avril

JOUR 10

29 avril

JOUR 9:

28 avril

JOUR 8:

27 avril

JOUR 7:

26 avril

JOUR 6:

25 avril

JOUR 5:

24 avril

 

JOUR 4:

23 avril

JOUR 3:

22 avril

JOUR 2:

21 avril

JOUR 1:

20 avril

Compte-rendu de notre AG 2020

C’est traditionnellement la veille de la bande de Dunkerque, soit cette année le samedi 22 février, que l’ABBET a tenu son AG, accueillie chaleureusement par Laurent dans son (grand) salon dunkerquois.

Et c’est donc notre président Manu qui a ouvert l’événement avec son rapport moral:

Manu

« Bonjour à tous,

Nous sommes réunis aujourd’hui à Rosendael pour notre assemblée générale annuelle.

Je vous remercie de votre présence aujourd’hui et je remercie Laurent de nous accueillir chez lui.

Je remercie Marc d’être présent aujourd’hui, président des Quickepitchenaeres. L’Abbet a pu compter de nouveau  sur les Quicks pour l’organisation conjointe de la soirée au cœur du malt 5 ainsi que pour la deuxième édition du Festimalt, nous les remercions pour cela.

Je remercie également Dominique et Hervé pour avoir accepté d’accueillir et loger les groupes lors de nos soirées.

Je remercie enfin Guillaume, ici présent, de l’Assaut de Bailleul, d’avoir encore brillamment animé l’après-midi jeux du dernier Cœur du Malt.

Cette année 2019 a été riche en événements pour l’association : le Trappist tour 2019 à la découverte des abbayes trappistes flamandes et néerlandaises, la deuxième édition du Festimalt qui a été un grand succès, la soirée au cœur du malt 5, le quizz de noël remporté cette année par Aude Deraedt !

Maxime reviendra dans le détail sur ces événements dans son rapport d’activité.

Le bilan de l’année 2019  est positif même si la soirée au cœur du malt 5 a été compliquée financièrement et il nous faudra réfléchir à revoir la formule.

L’année 2020 s’annonce tout aussi riche :

  • Le 6 juin 2020 nous organisons en partenariat avec les Quicks le troisième Festimalt avec au programme tournoi de möllky, concerts et bières trappistes bien sûr, mais aussi pour la 1ère fois un repas d’ouverture au Trou Flamand, animé par le groupe Space Alligator, qui permet d’étendre la manifestation et d’y intégrer les autres acteurs économiques qui dynamisent le village.
  • Le weekend de Pentecôte, nous partirons pour un Trappist tour revisité à nouveau. Cette année nous repartons sur les traces des abbayes francophones. Nous y avons passé d’excellents moments en 2018 et la demande est forte pour réitérer dégustations enchanteresses et exploits sportifs.
  • En novembre 2020, la soirée au cœur du malt 6.

Nous aurons l’occasion de reparler de ces futurs événements durant notre AG.

Avant de passer la parole à Max pour le rapport d’activités et à Nico pour le rapport financier, je remercie tous les membres de l’ABBET et plus particulièrement mes amis du comité qui fournissent un travail d’excellente qualité. »

C’est après ce final plein d’émotion que Maxime enchaînait avec le compte-rendu d’activités. Pour gagner un peu de temps et en consacrer davantage aux événements à venir, il reposait sur le diapo de bonne année que nous vous proposions début janvier. Le voici donc à nouveau 😉

Puis Nico proposait son traditionnel jeu sur les comptes 2019.
Nico
Quel talent. Encore une version innovante qui permis de transformer ce qui paraît souvent rébarbatif en une partie animée et disputée…et de perdre consciencieusement le temps gagné avec le rapport d’activités 😉
Voici ses tableaux.
Résultats 2019:
résultats 2019
Et prévisionnel 2020:
prévisionnel 2020
Ces résultats font néanmoins une excellente transition avec les activités à venir présentées par Maxime.
Max
Dans l’ordre chronologique, le Trappist Tour 2020 débutera les festivités du 30 mai au 1er juin. La campagne d’inscriptions s’achève et le cru devrait être record: 34 participant(e)s à ce jour.
Cette année, à la demande des tailleurs de pierre nombreux à venir, nous réitérons le parcours à la découverte des abbayes francophones: Rochefort, Orval et Chimay. De même nous reprenons les activités de 2018: spéléo dans les grottes de Han et descente de la Lesse en canoë…même si nous optons cette fois pour la descente courte (12km), qui devrait nous accorder le temps d’arpenter ensuite les ruines de l’abbaye d’Orval.
Nous enchaînerons avec la 3e édition du Festimalt.
Projet festimalt
Si la météo reste la même que les années précédentes, la fête devrait être très belle!
Jugez-en vous même:
  • repas d’ouverture le midi du 6 juin à l’estaminet Le Trou Flamand, animé par le groupe Space Alligator
  • tournoi de mölkky à partir de 14h30 mis en musique par la Batucada de la Sauce et par la Bandas des Flandres
  • nombreuses bières trappistes au fût et en pression
  • restauration sur place
  • jeux gonflables pour les enfants
  • concerts à partir de 18h avec Dürba, les Fières Bretelles et Émeline tout court
  • feu d’artifice final à 22h30

Bloquez d’ores et déjà votre journée et envoyez vos invitations, l’affiche arrive très vite 😉

Puis le 14 novembre nous organiserons notre soirée Au Cœur du Malt 6. Si nous avons toujours passé d’excellents moments, depuis 2 ans le public est moins nombreux et nos résultats financiers sont très mauvais.

Dès lors, puisque nous souhaitons maintenir un événement en salle à l’automne, nous avons longuement discuté lors de notre AG de la forme qu’il devrait désormais prendre.

Pour l’instant, nous nous sommes arrêtés sur un groupe de variété, sans la technique et la sublime scène (snif) si joliment illuminée des années précédentes. Groupe probablement suivi par un karaoké. La liste des bières serait également revue et très raccourcie. Bref, une nouvelle formule toujours aussi festive, mais moins onéreuse pour notre asso, et renouvelée pour attirer un nouveau public. A suivre donc…

Enfin nous avons renouvelé notre conseil d’administration. Les 5 sortants ont été réélus (Manu, Greg, Nico, Richard, Max), et Guillaume est venu les rejoindre. On sait! Ça manque sérieusement de filles tout ça… C’est un peu triste. C’est un peu dommage. Mais bon, en attendant que ces dernières arrivent en nombre, ça fait quand même une belle bande de potes 😉

Vers 20h, même si le fût de Chimay avait déjà été bien mis à contribution, il était temps pour nous d’ouvrir les festivités du week-end…les 3 Joyeuses débutaient le lendemain!